American Psycho

Publié le par Bookinnsofa

Auteur : Bret Easton Ellis

Editeur : 10/18

Poche : 527 pages

Publication : Mai 2017

Prix : 10.20

En quelques mots ...

Bateman est jeune, beau, riche, intelligent, habite un appartement luxueux et fréquente uniquement des endroits très chics. C'est aussi un gros psychopathe qui torture ses victimes. Il viole, décapite, arrache, découpe, taillade...

Mon point de vue ...

🌸🌸🌸

Post it :

American Psycho est dédicacé à Bruce Taylor, un ancien camarade de classe de l'auteur qui n'aimait pas les livres. 

A l'époque, le livre fit un énorme scandale à cause de la pornographie. Une première maison d'édition avait avancé 300  000 $ à l'auteur puis a renoncé à le publier après lecture sans réclamer l'argent investi. Le livre fut par la suite publié par Alfred A.K pour devenir un best-seller.

L'auteur recevait régulièrement des menaces de mort et fut obligé de recourir aux services d'un garde du corps.

*************

: Je ne sais pas vraiment si j'ai aimé ou non ce livre. C'est très particulier comme sentiment.

J'ai détesté Bateman et continue de le détester. Il est complètement dingue ! Le pire c'est qu'il en existe vraiment des comme lui qui patientent le bon moment pour enfoncer le couteau.

Il déteste les femmes, les animaux, les clochards, les homosexuels, les enfants. Absolument tout le monde sauf lui. L'horreur n'a aucune limite pour lui. C'est effrayant ! Il incarne la réussite américaine mais aussi ses vices. Une société malade, superficielle, excessive et cruelle.

Ecriture très descriptive. A la limite du supportable aussi bien pour les descriptions sans gravité ( vêtement, dîners...) que pour celles de ses tueries, quasi cliniques.

: J'ai eu du mal à passer les 200 premières pages. Des détails et encore des détails sur les vêtements qu'il porte, ce qu'il mange, les dîners... Cela continue par la suite mais l'effet soporifique est allégé par les épisodes où il laisse libre cours à sa démence.

Certaines scènes, sexe y compris, sont franchement dégueulasses ! J'ai plusieurs fois arrêté ma lecture au bord de la nausée.

Beaucoup de redondances. Restaurants chics, conversations ennuyantes sur les marques, du sexe, des tueries et ça recommence...

Bateman a fini par me lasser. J'en ai eu marre de lire la même chose.  Même si je saisi les dénonciations de l'auteur, j'ai du mal avec la façon dont elles sont proposées. Je m'attendais à autre chose.

Publié dans Policier

Commenter cet article

Au Fil des Plumes 12/07/2017 10:37

Je garde un souvenir trouble de ma lecture. je ne saurai même pas dire si j'ai aimé ou pas...